Et donc, histoire de ne pas mourir conne j'ai lu divergente 1. Résultat, en 48h je l'ai dévoré et adoréééééééééé. 
Et oui comme quoi Madelaine aime aussi la littérature d'ado plus légère ou pas d'ailleurs. 

Tris vit dans un monde post apocalyptique où la société est divisée en 5 clans (Audacieux, Erudits, Altruistes, Sincères et Fraternels). A 16 ans, elle doit choisir son appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d'aptitude n'est pas concluant : elle est divergente. Les divergents sont des indicidus rares n'appartenant à aucun clan et sont traqués par le gouvernement. Dissumulant son secret, Trus intègre l'univers brutal des Audacieux dont l'entrainement est basé sur la maîtrise de nos peurs plus intimes

Donc, certes c'est un roman d'ado mais pas que. Au delà de l'histoire d'amour (qui m'a hapée d'ailleurs et j'avoue attendre le lire la suite pour retrouver le duo), d'autres sujets sont abordés bien plus grave est actuels :

1. Le communautarisme : entre les clans une haine sans fin est entretenue et inculquée par tous les moyens aux novices. la phrase qui m'a le plus marquée est malheureusement me renvois à des évènements tragiques qui nous ont touché "La faction avant les liens du sang". Quoi qui se passe tu sauveras donc les tiens avant ta propre famille et oublies toi, qui tu es, ton histoire, ton passé et tes valeurs.

2. Le conditionnement de l'esprit : ça ne te rappelle pas des choses aussi ? Tu penseras de telle façon, tu agiras ainsi et si tu ne le fais pas, bizarement du jour au lendemain tu seras qualifiée de suicidaire car ils auront maquillé ton asssassinat. 

3. Le contrôle absolu du gouvernement : Dans divergente, le gouvernement est corrompu, manipule les factions en les montant les unes contre les autres. Ce gouvernement est semblable à celui de la Haine dans "1984". Contrôle absolue des médias, surveillance sans fin, manipulation par contrôle du cerveau, exécussions pour éviter les vagues, garder tout le monde sous contrôle en les enfermant dans des cases bien définies.

Enfin bref je ne t'en dit pas plus car je n'ai pas envie de te raconter l'intégralité du bouquin. Tu comprendras d'autres qu'en lisant entre les lignes il y a autre chose que de la science fiction. 
A côté de ça, j'ai beaucoup aimé l'histoire d'amour mais surtout l'évolution des personnages, la façon dont ils se dévoilent et s'ouvrent l'un à l'autre. Pour une fois, tout se construit peu à peu. A la différence de Bella dans Twilight, Tris se pose beaucoup de question, elle est lucide, se rebelle et surtout pour une fois, une héroîne de ce genre de roman me semble humaine volant la vedette à ses acolytes masculins qui hélas souvent, prenne le dessus dans ce genre de roman. Tris grandit, s'émancipe et se dévoile en tant que femme au fil des pages. 

Bref, à lire d'urgence !